Algoneurodystrophie,Algodystrophie,ou bien encore le SDRC
3 noms pour le même syndrome! un véritable casse-tête médical est un un flou terrible pour ceux qui en souffrent

Le syndrome douloureux régional complexe est caractérisé par :
douleur entraînant une impotence ;
troubles trophiques avec des troubles vasomoteurs (œdème, modification de température et d’aspect de la peau) ;
déminéralisation épiphysaire retardée aux examens radiologiques ;
une migration fréquente vers d’autres localisations ;
une évolution lentement régressive, et le plus souvent sans séquelle ;
peut revenir des années plus tard au même endroit ou ailleurs.

l’association Computer Recycling se mobilise et lance une pétition en ligne un Besoin de reconnaissance et de recherche médicale seraient les bienvenus pour ce handicap invisible

Pour jean pierre, odile, veronique, paul et les autres, le combat se déroule sur deux fronts. Tout d’abord, celui de la reconnaissance. « La Sécurité sociale ne considère pas le SDRC comme une maladie en soi, précise Jean pierre. Or, nous souhaitons être reconnus comme n’importe quels malades. Ceci pour faire face à la délicate situation financière à laquelle une majorité d’entre nous est confrontée. Et ainsi sortir de notre isolement. »

Ensuite, au niveau de la science. « Nous encourageons la recherche médicale à s’impliquer davantage pour développer des thérapies. Car les centres anti-douleurs sont dépourvus de solutions concrètes pour nous aider à surmonter ces douleurs qui nous harcèlent en permanence. D’autant que plusieurs patients se plaignent qu’elles se généralisent à tout le corps, avec parfois même des cas de comas. Lancer des études sur notre maladie permettrait aussi de soigner d’autres pathologies similaires à la nôtre. »

En effet, l’algoneurodystrophie n’est pas sans rappeler la fibromyalgie et les douleurs neuropathiques périphériques. Outre leur aspect invalidant, ces atteintes partagent une même méconnaissance de leur origine. Ainsi qu’une même difficulté à soulager de leurs souffrances, en dehors d’un cas spectaculaire, les personnes qui en sont victimes

Soutenir ceux qui souffrent de l'algodystrophie

  

Algoneurodystrophie,Algodystrophie,ou bien encore le SDRC
3 noms pour le même syndrome! un véritable casse-tête médical est un un flou terrible pour ceux qui en souffrent

Le syndrome douloureux régional complexe est caractérisé par :
douleur entraînant une impotence ;
troubles trophiques avec des troubles vasomoteurs (œdème, modification de température et d'aspect de la peau) ;
déminéralisation épiphysaire retardée aux examens radiologiques ;
une migration fréquente vers d'autres localisations ;
une évolution lentement régressive, et le plus souvent sans séquelle ;
peut revenir des années plus tard au même endroit ou ailleurs.

l'association Computer Recycling se mobilise et lance une pétition en ligne un Besoin de reconnaissance et de recherche médicale seraient les bienvenus pour ce handicap invisible

Pour jean pierre, odile, veronique, paul et les autres, le combat se déroule sur deux fronts. Tout d’abord, celui de la reconnaissance. « La Sécurité sociale ne considère pas le SDRC comme une maladie en soi, précise Jean pierre. Or, nous souhaitons être reconnus comme n’importe quels malades. Ceci pour faire face à la délicate situation financière à laquelle une majorité d’entre nous est confrontée. Et ainsi sortir de notre isolement. »

Ensuite, au niveau de la science. « Nous encourageons la recherche médicale à s’impliquer davantage pour développer des thérapies. Car les centres anti-douleurs sont dépourvus de solutions concrètes pour nous aider à surmonter ces douleurs qui nous harcèlent en permanence. D’autant que plusieurs patients se plaignent qu’elles se généralisent à tout le corps, avec parfois même des cas de comas. Lancer des études sur notre maladie permettrait aussi de soigner d’autres pathologies similaires à la nôtre. »

En effet, l’algoneurodystrophie n’est pas sans rappeler la fibromyalgie et les douleurs neuropathiques périphériques. Outre leur aspect invalidant, ces atteintes partagent une même méconnaissance de leur origine. Ainsi qu’une même difficulté à soulager de leurs souffrances, en dehors d’un cas spectaculaire, les personnes qui en sont victimes

**votre signature**



merci de soutenir les patients souffrant de ce syndrôme
3 signatures = 0% de l’objectif
0
10,000

Partager avec vos amis:

   

Dernières Signatures
3 Mme Emmanuelle R. verdun Mar 20, 2019
2 M Jean-Pierre G. Vilosnes-Haraumont Mar 20, 2019
1 Mme Veronique M. 55270 Mar 20, 2019
3 10000